Home Movies « Spoiler Alert » gagne toutes ses larmes

« Spoiler Alert » gagne toutes ses larmes

by admin

Bruce R. Miller

La clé de cette « alerte spoiler » n’est pas la finition, mais les détails.

Les références à la culture pop, dispersées tout au long du drame, nous aident à comprendre les personnages et leur place dans le monde.

Michael Ausiello (Jim Parsons), journaliste pour TV Guide, est un sitcom trempé et à peine le genre qui pourrait tomber amoureux de Kit Cowan, (Ben Aldridge), un photographe à l’esprit libre. Cependant, ils se rencontrent et découvrent que leurs différences les rendent compatibles. Mis à part les objets de collection des Schtroumpfs, ils forment une bonne paire et croient que la vie se poursuivra sans incident. Ensuite, Kate reçoit un diagnostic de cancer et les deux partent pour un voyage qui fait ressortir le meilleur l’un de l’autre.

Lorsque Kwan ne peut pas obtenir de lit d’hôpital, Ausiello recrée une scène de « Terms of Endearment » et Kwan l’appelle. C’est l’un de ces petits bijoux qui distinguent ce projet.

Les gens lisent aussi…

Réalisé par Michael Showalter, « Spoiler Alert » est basé sur les mémoires d’Ausiello, et est un regard poignant et drôle sur le temps passé ensemble par le couple.

Pour sceller l’affaire des larmes, Sally Field joue la mère de Cowan, une coureuse rémunérée qui doit d’abord accepter la liaison de son fils, puis son diagnostic. Ce n’est pas une balise facile, ce qui rend l’alerte de spoiler réaliste à plusieurs niveaux. Belle Irwin joue son mari, un partenaire doux qui ne veut que le meilleur pour sa famille.

Parsons raconte l’histoire (tout comme « Young Sheldon ») et la maintient sur la quille. Cependant, Aldridge est le véritable rouage de cette roue. Charmant, de bonne humeur et prêt à affronter les autres, il est exactement ce que vous recherchez chez un partenaire. Quand il traverse les premières douleurs de la maladie, il le sent. Et quand il se rend compte qu’il n’y a peut-être aucun espoir, il a un moyen de faire de la réalité plus qu’une bonne chose.

« Vous devez courir la course devant », déclare Field. Et c’est ce que fait Eldridge. Ne soyez pas trop sympathique. Il prend une haie à la fois et, compte tenu du sujet, franchit la ligne d’arrivée de manière impressionnante.

Lorsque (alerte spoiler) les deux décident de se marier, un épisode de « Law & Order » est tourné près du palais de justice. C’est la référence parfaite pour une histoire comme celle-ci.

Les fans du livre sauront qu’il y a des conseils et des chapeaux pour les nombreuses bizarreries d’Ausiello. Lorsqu’il arrive pour la première fois dans l’appartement de l’écrivain, Kwan est surpris par le nombre d’objets que possèdent les Schtroumpfs. Des émissions de télévision réalisées pendant la relation apparaissent à l’écran (y compris un clip de « Felicity », qui a obtenu un cri, et « RuPaul’s Drag Race »). Les petites choses comptent.

Contrairement à « Bros », qui a détaillé une autre relation gay, celle-ci résonne car il y a des pierres auxquelles tout le monde peut s’accrocher. Ne faites pas de déclarations politiques. Il présente les faits et vous permet, en tant que spectateur, d’entrer dans le monde de Michael et Kate.

Bien que les larmes soient inévitables (j’apporte un Kleenex), il y a juste quelque chose dans la fin qui indique que tout va bien dans le monde. Il s’agit d’une conclusion rare à atteindre dans un drame de fin de vie, mais celui-ci trouve son juste milieu.

Comme « The Clouds », dit un film similaire, la qualité de vie ne se mesure pas en années, mais en moments.

« Spoiler Alert » en a beaucoup.

Related News

Leave a Comment