Home TV ‘Night Court’ ramène la magie de l’ancien spectacle (et de Jean La Roquette)

‘Night Court’ ramène la magie de l’ancien spectacle (et de Jean La Roquette)

by admin

Bruce R. Miller

« Night Court » était une série télévisée « tweener ». C’était généralement parmi d’autres bandes dessinées et cela ne vous dérangerait pas de l’avoir.

Cependant, il n’a pas crié « à voir » comme d’autres dans les années 1980.

Maintenant, elle est de retour – avec Melissa Rauch comme juge – et a la même ambiance décontractée, en grande partie parce que John Larroquette est de retour en tant que Dan Fielding. Il a toujours un esprit vif et une présence étrange, mais il a également un héritage qui oblige les autres à aller de l’avant.

Parmi les nouveaux membres de la distribution, Lacretta (en tant que préparatrice Donna « Gurgs » Gurganous) a la meilleure chance d’aider à se souvenir du passé. C’est une bonne comédienne qui sait où sont les rires, même quand ils ne sont pas évidents. Rauch joue des choses très proches de la forme. C’est la fille de Harry Stone (joué par Harry Anderson dans l’original) qui se lance dans l’entreprise familiale avec un peu de fierté et peu d’expérience. Cela lui permet de faire ces erreurs qui bouleverseraient les autres et irriteraient Fielding. Pour s’assurer qu’elle bénéficie des bénédictions des autres, elle apporte des récompenses au travail (« Tuesday Treat ») et commence à développer une identité.

Les gens lisent aussi…

Le premier épisode étant conçu pour rassembler le groupe, on a peu de temps pour découvrir les personnages d’Ana Villafane et Kapil Talwalkar mais ils sont dans la salle d’audience, prêts à jouer Larroquette et Rauch. Le but, bien sûr, est de remettre les premiers en action. Une fois installé, « Night Court » s’installe dans son groove.

Fait intéressant, les meilleures répliques sont données à un « spectacle de monstres non-stop » appelé au tribunal. Ces inadaptés (la miction publique fait aussi une mascotte) donnent aux producteurs de bandes dessinées une chance de peupler la maison de visages reconnaissables.

L’un apparaît dans le troisième épisode mais l’apparition est plus qu’un caméo. Ce « Night Court » récompense les téléspectateurs qui faisaient partie de l’ancien.

Alors que c’est Rauch qui a ri sur « The Big Bang Theory », c’est à peu près la bonne personne ici. Elle se souvient de son père, récupère certains de ses souvenirs et offre à Laroquette une chance de revivre le passé.

Cependant, Larroquette n’est pas seulement une comédie sexy. Il livre – comme il le fait depuis des années – et tire le meilleur parti de ce qui pourrait ressembler à « Groundhog Day ». Il y a un détecteur de métaux dans le hall (ce qui apporte de nouvelles blagues) mais la salle d’audience collante est toujours totalement collante.

Velavan et Talwalkar étaient en grande partie des vitrines lors du match d’ouverture, mais sont devenus des participants actifs au fur et à mesure que la série se déroulait. Elle ressemble un peu à Kelly Ripa dans la salle d’audience. Il est un compagnon potentiel pour Rauch.

Lacretta, cependant, a la capacité de voler toutes les scènes dans lesquelles elle se trouve, tout comme Selma Diamond et Richard Moll l’ont fait à l’origine. Au fur et à mesure que la série se développe, il peut être difficile d’attirer l’attention, mais profitez-en pour le moment. Elle est la raison de regarder ce « Cour de nuit ».

Rauch est celui qui a besoin d’un gadget. Anderson avait le charme. Elle doit avoir quelque chose aussi. Qu’est-ce que ce sera est n’importe qui deviner. Une idée brillante vaut mieux qu’un acquittement.

« Night Court » sera diffusé le 17 janvier sur NBC.

Related News

Leave a Comment