Home Célébrité « Exactement là où je veux être » : la curleuse Kaitlyn Lawes est bien placée

« Exactement là où je veux être » : la curleuse Kaitlyn Lawes est bien placée

by admin

Contenu de l’article

Les médailles d’or canadienne, mondiale et olympique que Caitlin Lawes portait pâle autour du cou par rapport au trésor qu’elle porte dans ses bras ces jours-ci.

Publicité 2

Contenu de l’article

Un hic pour le bouton a été la naissance de Myla Joye, qui est arrivée avec 10 jours de retard afin qu’elle puisse partager son anniversaire avec sa maman : le 16 décembre.

Contenu de l’article

Moins d’un mois plus tard, l’une des meilleures joueuses de soccer que le Manitoba ait produites est de retour dans la brèche, faisant vibrer sa nouvelle équipe lors d’un tournoi du Grand Chelem à Camrose, en Alberta.

Célèbre pour être l’une des plus grandes troisièmes de tous les temps à soutenir l’un des meilleurs capitaines de tous les temps, Jennifer Jones, Lawes, 34 ans, est dans le meilleur endroit de sa vie alors qu’elle guide son équipe au Championnat féminin du Manitoba de cette semaine dans le Est. Saint Paul.

Contenu de l’article

« Cela a définitivement changé », a déclaré Laws à propos de sa vision du sport. « J’ai l’impression que le jeu a changé ma perspective. Gagner ou perdre, j’ai un petit enfant à gérer. Elle se fiche que maman gagne ou perde le match. Elle était si spéciale… Je suis vraiment heureuse. « 

Publicité 3

Contenu de l’article

« Exactement là où je veux être.

Vous pouvez également en dire autant de l’endroit où se trouve son équipe après le premier jour à l’East St. Paul Arena.

La tête de série a suivi sa victoire 10-0 à cinq sur Emma Jensen avec une victoire 9-2, en sept bouts, sur la tête de série n ° 5 Beth Peterson pour se hisser au sommet de son groupe mercredi.

Ce tournoi régional à 12 équipes a des airs d’une nouvelle ère. Au lieu des mêmes vieux visages dans le même vieux quatuor, le champ est rempli de nouvelles combinaisons.

En tête, les deux premières têtes de série sont Lawes et Jones, chacune avec de nouveaux coéquipiers.

Comme la maternité, il faut un certain temps pour s’y habituer.

« J’ai joué Jennifer, Dawn (McEwen), Jocelyn (Bitterman) et Jill (Officier) dans certains aspects pendant 12 ans », a déclaré Lawes. « C’était tout ce que je savais, la majeure partie de ma vie d’adulte. Alors maintenant, tout a changé avec la nouvelle équipe. J’ai toujours beaucoup de respect et d’amour pour mes anciens coéquipiers et ce sera amusant de jouer contre Gene cette semaine. »

Publicité 4

Contenu de l’article

Ah, ouais, le jeu dont tout le monde va parler. Étudiant contre mentor, ou quelque chose comme ça.

Pour mémoire, l’équipe Lawes (Selena Njegovan, Peterman et Kristin MacCuish) s’est déjà retrouvée face à face avec l’équipe Jones à deux reprises cette saison, une fois sans Lawes puisqu’elle est devenue mère et une fois avec elle, lors de son premier événement de retour sur glace. il y a deux semaines.

« Honnêtement, ça ne me semblait pas bizarre », a-t-elle déclaré. « C’est comme affronter une autre équipe. Une fois que nous sommes sur la glace, vous oubliez en quelque sorte contre qui vous jouez et vous ne faites que jouer des coups. C’était plus excitant pour les partisans qu’autre chose.

Le déroulement des jeux dépend de qui vous demandez.

« Elle les a gagnés tous les deux », a déclaré Laws. « Alors ça s’est bien passé pour leur équipe. »

Étaient-ils proches ?

Elle a dit: « Non, en fait. » « Ils ne l’étaient pas. »

Publicité 5

Contenu de l’article

Les lois riaient maintenant. Dans le même temps, elle a reconnu que les résultats laissent des affaires inachevées cette semaine.

« Ouais, exactement. J’espère que nous pourrons comprendre cela », a-t-elle déclaré. « Ce serait formidable pour les fans. Nous avons beaucoup de respect l’un pour l’autre. Et sa jeune équipe sont tous de grands tireurs, donc nous devrons jouer un grand match contre eux si nous voulons sortir vainqueurs cette fois. »

Dans différents groupes ici, ils ne se rencontreront que tard dans la semaine.

Cela ressemble à un événement ouvert, avec beaucoup de jeunes talents qui augurent bien pour l’avenir du curling dans le comté.

Même si deux des gardes les plus âgés, Jones et Laws, restent les favoris du consensus, uniquement dans des équipes distinctes maintenant.

Pour Lawes, c’est un nouveau départ, sur et hors de la glace.

« S’adapter à chacun ayant des rôles différents et être maintenant une nouvelle maman – il y a tellement de nouveautés pour nous cette année », a-t-elle déclaré. « Nous essayons juste de tout embrasser et de nous amuser autant que possible. »

Une chose n’a pas changé : le but.

« En fin de compte, nous sommes tous des concurrents et nous voulons vraiment porter ce buffle dans nos Scotties », a déclaré Laws. « Nous voulons être l’équipe du Manitoba. Alors nous allons nous battre avec acharnement. »

Même si Mila Joy s’en fout.

Consultez notre section Sports pour les dernières nouvelles et analyses. Voulez-vous parier ? Rendez-vous dans la section paris sportifs pour les actualités et les cotes.

Publicité 1

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion actif et civil et à encourager tous les lecteurs à partager leurs opinions sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail – vous recevrez désormais un e-mail si vous obtenez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou s’il s’agit d’un utilisateur que vous suivez. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Related News

Leave a Comment